Bonjour l'été

LES SAISONS : L'ETE Nous voici en été ! Quelle joie, même si les orages font l'actualité ! En fait, nous sommes en été depuis le 15 mai selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC). C'est important pour votre acupuncteur, mais aussi pour chacun d'entre nous. Car tout se passe dans le microcosme de notre organisme comme dans le macrocosme de l’univers (uni vers) Pour quelle raison l’été chinois est-il différent du nôtre ?

Il n'est pas différent en dehors du fait que les saisons sont centrées sur les solstices et les équinoxes. Cependant la MTC attire notre attention sur le fait que notre corps vibre autrement à chaque saison et qu’il nous faut essayer de nous conformer à ces changements de rythmes saisonniers si nous voulons rester en bonne santé. Chaque saison amène en effet une nouvelle énergie comparable aux mouvements du fameux ressort dont nous avons souvent parlés (qui se comprime en hiver et s'étire en été).

 

Que disent les chinois de particulier à propos de l’été ?

 

L'été chinois est la saison où le Cœur énergétique qui sous-tend le cœur physique devient l’Empereur. Il est stimulé par la saveur amère, mais aussi la couleur rouge. C'est l'organe en lien avec la vraie joie, celle qui s’exprime en silence par opposition à la joie bruyante qui fatigue le cœur.

 

De plus, alors qu'en l'hiver nous sommes censés rester chez nous pour nous reposer, en été il est conseillé de sortir pour nous réjouir des présents du Ciel et de la Terre si abondants à cette période de l'année.

 

Nous pouvons alors nous dépenser sans compter et nous coucher tard, n'est-ce pas ?

 

Oui et non, car la nature à cette saison est certes en pleine activité, mais elle est aussi dans une forme d'immobilité sous la chaleur écrasante propice à la maturation des fruits, des céréales, mais aussi des idées. 

 

En effet, lorsque vous tendez un ressort, il arrive un moment où celui-ci est tendu à son maximum et donc s'immobilise ! C'est bien ce qui se passe en nous au plus fort de l'été. D'où cette exigence d'immobilité pour « emmagasiner » l’énergie liée à la chaleur et à la lumière dont notre corps a besoin et dont nous aurons besoin pour bien continuer l’année.

 

Donc l’activité, oui, mais l’hyper-activité, non ! Car l'été est aussi le moment de faire des pauses, des siestes et de s'offrir du temps pour ne rien faire.Autrement dit, faire de vraies vacances reposantes parce que nous vivons une époque éprouvante et que nous avons tous besoin de nous poser et deréfléchir à ce qui se passe autour de nous !

 

Quant au sommeil, dans la réalité du vivant, nous devrions nous coucher et nous lever avec le soleil. Je dirais qu'en été nous supportons mieux de nous lever plus tôt, mais pas forcément de nous coucher plus tard. 

 

Que conseiller d’autre pour aider notre Cœur à cette saison ?

 

- Mangez des fruits et des légumes rouges de saison et si possible de la région : fraises, cerises (petits cœurs), framboises, groseilles, tomates, poivrons rouges, etc.

 

- Portez des vêtements ou accessoires rouges.

 

- C'est aussi le bon moment pour boire des jus de pamplemousse (amer), une bonne bière ou un petit café sans sucre, ni lait bien entendu. Le « café au lait » est très indigeste - voire poison - pour notre Foie. Essayez de vous en passer pendant 10 jours pour observer comment vous vous sentez. Surtout si vous souffrez de migraines.

 

- Sortez vous activer joyeusement dans la nature au grand air dans la joie et la bonne humeur.

 

- Et si ce n'est pas indispensable, ne portez pas systématiquement vos lunettes de soleil. Nos yeux ont besoin de soleil tout comme notre corps qui reçoit - à travers eux - l'information que la luminosité est forte. Il peut alors déclencher ses protections naturelles. Les anciens qui travaillaient à l’extérieur tout l'été sans problème de peau particulier… portaient-ils des lunettes de soleil ?

 

Evitez de boire trop souvent ou systématiquement glacé et essayez de ne pas abuser des glaces. Le corps doit réchauffer ce froid qui le pénètre . Ce qui épuise son feu intérieur. Ce feu est indispensable pour avoir une digestion légère, des selles formées, être en forme, non frileux et sans surpoids. J’en explique les raisons dans mon livre (chapitre 4 - page 65).

 

 

La générosité

 

Quel est le lien entre l’été et la générosité ?

 

La générosité est évidemment liée à l’énergie du Cœur qui est l’Empereur en été, comme nous venons de le voir, tout en étant le logis du Shen (l’Esprit de l’homme selon les Chinois) venu du Ciel pour s’éveiller en faisant des prises de conscience.

 

Et il n’est pas nécessaire d’être riche pour être généreux. Car il est bien des richesses ici-bas que chacun peut partager sans se soucier d'avoir un jour à en manquer. Qu’il s’agisse de richesses extérieures ou intérieures, être généreux est avant tout un élan spontané ou un état d’esprit venant du Cœur. 

 

Pourquoi la générosité est-elle bonne pour la santé ?

 

La personne généreuse donne et se donne avec discernement sans rien attendre en retour : du respect, un sourire, une écoute, un regard, un geste, une parole ou encore un silence,… Être généreux est une manière d’être qui fait du bien à celui qui reçoit comme à celui qui donne, car elle renforce chez les deux l’estime de soi, la confiance en soi et bien sûr l’énergie du Cœur.

 

Mais surtout, celui qui est généreux a cessé de vivre dans la méfiance et dans la peur (peur de manquer, peur que l’autre ait plus que lui, peur de se faire avoir ou encore d’avoir l’air bête) ! Et cette absence de peur est bonne pour nos Reins et donc notre système immunitaire directement lié à la force de nos Reins pour les Chinois. Notre système nerveux est solide puisque le Rein nourrit les moelles (le système nerveux en MTC). Nous avons un bon cœur avec un moral plus stable. 

 

Le généreux fait simplement confiance en la justice et la sagesse de l’univers. C’est très reposant et rend heureux, car notre Cœur se nourrit alors de l’énergie dont il a besoin pour bien fonctionner et dont nous avons tous besoin pour être heureux : aimer et être aimé.

 

Enfin n'oublions que la générosité renforce notre verticalité, l’axe de laspiritualité (Cœur-Reins) pour les Chinois qui est à la base du fonctionnement humain. Nous sortons alors de l’horizontalité et du fonctionnementanimal, dominant-dominé, cause de bien des souffrances à l’heure actuelle sur notre planète (plus de détails dans mon livre chapitre 8 - page 161) .

 

Une clé de l'abondance

 

La générosité est une des clés de l’abondance car qui donne, s’enrichit ! Le généreux est bien entendu aimé pour ce qu’il fait et reçoit donc de l’amour en retour, d’autant plus que sa démarche est désintéressée.

 

Aussi, en coopérant de cette manière avec la Vie, tout se passe comme si cette dernière nous envoyait en retour de la force en plus de sa protection. Et, si nous y veillons, nous pouvons constater que beaucoup de choses s’arrangent merveilleusement bien dans notre existence, y compris sur un plan matériel.

 

 

EN CONCLUSION

 

C’est l’été ! Détendez-vous ! Quel bonheur cette perspective de vacances avec ces longues journées de lumière où nous pouvons enfin vivre à l’extérieur dans l’abondance des présents de la nature : fleurs, senteurs, couleurs, fruits et légumes délicieux et si importants pour notre santé !

 

Certes, nous entendons souvent dire : « Ça va mal… Notre monde marche sur la tête… ». En effet, beaucoup semblent souffrir d’une grande perte de sens et de repères. D’un autre côté, une partie de l‘humanité  tente d’imposer sans égard pour les autres sa vision étroite de la vie. Étroite, parce que basée finalement sur la seule partie émergée de l’iceberg ; autrement dit, ce qui se voit, se touche, se mesure, se prouve scientifiquement, rentre dans une logique très cartésienne et surtout se monnaie, brille ou éblouit.

 

Or, s’appuyer sur la seule partie visible des choses n’est-il pas réducteur et surtout tellement éloigné de la profonde complexité de l’homme et de l’univers ? S’ouvrir à la globalité de l’iceberg ne serait-il pas une chance pour l’humanité d’aujourd’hui ? Ces questions feront l’objet de ma newsletter de la rentrée intitulée : Pourquoi le Yang opprime le Yin ?

 

Quoi qu’il en soit, être conscients des difficultés actuelles doit nous renforcer dans notre détermination à garder une vision large mais juste de la vie. Au lieu de rester dans des constats négatifs, pourquoi ne pas essayer d’incarner ce renouveau auquel nous aspirons ? N’est-ce pas en effet à chacun d'entre nous de « faire sa part » pour devenir porteur d’espoir dans cette humanité en pleine mutation ? Notre lucidité doit être une force et un réconfort.

 

Aussi, gardons le sourire, le cœur léger et surtout... pleinement généreux ! 

 

Bel été et bonnes vacances reposantes à vous !


Réf TONG RENG Editions

© Philippe ROSSI 2018